10 publicités thaïlandaises tristes

Depuis quelques années les agences de communication du Royaume ont fait de la réalisation de publicités émotionnels une spécialité.

Difficile de ne pas verser une larme devant ces pubs qui font pleurer. Et pourtant, bien que tragiques, elles font un tabac !

Des publicités qui savent exploités les valeurs bouddhistes

D’abord initié par les compagnies d’assurance du royaume, ce genre est devenu si populaire que d’autres grandes enseignes ont profité de cette tendance pour produire leurs propres vidéos virales dramatiques.

Le principe est souvent le même. Celui-ci s’appuie sur des valeurs traditionnelles chères aux Thaïlandais et propres au bouddhisme comme le fait de veiller sur son prochain. Ainsi ces « sadvertising » comme les nomment ainsi les Anglo-saxons, mettent en scène le plus souvent sur fond de musiques mélancoliques, des personnes démunies et dans le besoin. Des sans-abris, des familles pauvres…

Les marketeurs n’hésitent pas  à jouer de la sensibilité du consommateur :

  • Compassion
  • Dévouement
  • Peur de la solitude
  • Peur de la perte de ses proches

Ces éléments sont souvent les ingrédients d’une bonne recette pour réaliser une pub de ce genre.

Si ces publicités s’adressent le plus souvent aux jeunes adultes, c’est sans nul doute parce que dans la société thaïlandaise, les enfants doivent prendre soin de leurs ainés et subvenir à leurs besoins.

Je vous dresse ici mon TOP 10 des publicités thaïlandaises qui font pleurer. Il faudrait avoir perdu toute trace d’humanité en vous pour être immunisé et ne pas éclater en sanglot.

1.Fucking Hero – ShareToSaveAlife de l’université de Khon Kaen

Cette première vidéo est un clip de prévention. Fucking Hero, une vedette de la scène hip-hop thaïlandaise, interpelle la jeunesse en les mettant en garde sur les risques sur les risques d’accident vasculaire cérébral qui peut survenir à tout moment sur leurs ainés.

2.Le pouvoir des femmes  – Tesco Lotus

C’est au tour de Tesco Lotus de nous offrir cette vidéo poignante sortie à l’occasion de la fête des Mères 2015.

Sur une musique angoissante, le clip nous décrit le dur quotidien d’une mère de famille célibataire, chauffeur de taxi, qui se bat pour offrir une éducation à son fils.

3.« Ce que l’œil ne voit pas » de Vizer

Ce clip comico-dramatique, visionné plus de 18 millions de fois, date également de 2015. Tous les matins, un commerçant se sent obligé de faire fuir de façon totalement inappropriée, un sans domicile fixe qui dort devant son magasin toutes les nuits. Un beau matin, le sans-abri n’est plus là, et le commerçant décide de consulter les enregistrements de ses caméras de surveillance. Il découvre alors que chaque nuit, le sans-abri veille sur son magasin jusqu’au jour ou…

4.« Un héros méconnu » – Thai Life Insurance

Un jeune homme fait régulièrement des bonnes actions: plante, animaux, personnes dans le besoin, personnes âgées. Dès que celui-ci à l’occasion de faire un geste simple pour aider, il s’exécute sans rien attendre en retour. Un jour, la vie le récompense de la plus belle façon d’avoir aidé son prochain. 29 millions de vues pour ce clip !

5.« Mon père est un menteur » de Metlife.

Un père de famille tente de donner la meilleure éducation possible à sa fille et pour faire en sorte que celle-ci ne manque de rien. Malgré les difficultés qu’il rencontre dans sa vie, il tente de ne rien laisser transparaitre…

6.« Donner » de TrueMove.

Un enfant dans le besoin vol se fait attraper en train de voler des médicaments pour soigner sa mère. Alors qu’il se fait sermonner, un commerçant du quartier paye la facture et le laisse partir avec ses soins. 30 ans plus tard, le commerçant est atteint d’un accident vasculaire cérébral. Alors que sa fille se retrouve avec une facture exorbitante, un inconnu solde alors la dette.

7.« Sœurs » – National Cancer Institute

À la mort de leurs parents. Une sœur assume à elle seule l’éducation de sa sœur cadette. Les sœurs sont dans une relation plus ou moins conflictuelle. Jusqu’au jour où l’ainé apprend qu’elle est atteinte d’un cancer. Les liens familiaux et la solidarité prennent alors le dessus sur les querelles.

8.« Éboueur » – Thai life insurance

Un enfant sèche régulièrement les cours pour aller travailler avec sa mère qui souffre des genoux suite à un accident.

9.« Une mère, une fille et un ananas » – AIS

Une mère n’ayant pas eu la chance d’aller à l’école, n’a pas grand-chose à apprendre à sa fille, ci ce n’est le plus important : des petites leçons de vie.

10. « Le chien, meilleur ami de l’homme » – kiatnakin Bank

Un peu plus léger, mais pour le moins touchant, cette vidéo d’un homme qui donne à manger à un chien errant, mais qui est loin de se douter à quel point le chien veille sur lui.


Autant vous dire que j’ai mouillé le clavier de mes pleures pendant la sélection des publicités de cet article !

Si vous souhaitez accéder à plus de publicités, je vous invites à faire un tour sur la playlist YouTube de ma chaîne.

Share:
Written by Yann
Je m’appel Yann ! J’ai vécu en Thaïlande pendant 18 mois où j’ai pu y faire une école de langue pendant 1 an pour apprendre les rudiments de la langue thaïe. J’ai depuis repris des études en France dans le secteur du digital dans le but de m’expatrier là-bas. Amoureux de l’Asie du Sud-Est, vous l’aurez compris, les thèmes tourneront autour de ma reprise d’étude, mon parcours professionnel et du dépaysement.