reprise d'études

Me voici, accepté à l’IUT de La Rochelle. Mon inscription en DUT doit se faire dans la hâte, avec quelques prérequis comme déclarer ma formation à Pôle Emploi et passer une « VAE »* pour valider mon niveau.

Il a fallu aussi que je me presse d’acheter une voiture pour faire les 75km qui séparent mon logement de mon université. Faisons un point sur cette année folle.

Reprise-etudes-dut-tc-as

Un DUT au programme scolaire chargé !

DUT TC AS

Alors pour cette année scolaire, il a fallu se replonger dans pas mal de matières plus ou moins théoriques et ressortir la calculatrice.

Au menu de ce DUT, nous retrouvons :

  • De la communication commerciale
  • Du marketing opérationnel et stratégique, de l’e-marketing, du marketing du point de vente, du marketing direct et gestion de la relation client
  • Études et recherches commerciales
  • Management des équipes commerciales
  • Négociation-vente
  • De la distribution et de la logistique
  • Technologie de l’information et de la communication
  • De la comptabilité et de la gestion financière
  • Statistiques, probabilités appliquées et Mathématiques financières
  • Organisation et psychologie sociale des entreprises
  • Droit commercial et droit du travail
  • Économie générale
  • Environnement international et intelligence économique
  • Commerce international
  • Achat qualité
  • Entrepreneuriat
  • Stratégie

Mais aussi des activités transversales, des ateliers de projet personnel et professionnel, des cours sur la psychologie sociale de la communication, de l’anglais, des cours de conduite de projet, un projet tutoré, des ateliers de développement relationnel et un stage de 10 semaines qui est venu clôturer la formation.

Le tout à étudier sur 8 mois puisque l’objectif de cette formation est d’obtenir un DUT (Bac+2) en une année seulement. Autant dire que c’était intensif puisque le volume horaire par semaine à l’IUT était de 37-40h par semaines. Évidemment, sans compter la charge de travail à ramener à la maison (Devoirs et révisions) et les travaux de groupes à réaliser. Une sacrée mise à jour !

Un challenge

A mon niveau, ce fut un véritable défi. Cela signifié pour moi :

  • Repartir de zéro
  • Reprendre ses études
  • Réussir à s’intégrer
  • Obtenir le diplôme
  • Affronter le regard des autres
  • Intégration

Ce fut la condition sine qua non pour pouvoir accéder à ma Licence Pro et donc au bon déroulement de mon projet personnel et professionnel. Une sacrée pression sur mes épaules puisque c’est la seule et unique raison qui m’a fait reprendre les cours.

Apprendre et réviser ! Ça ne m’était jamais arrivé dans tout mon parcours scolaire !

Des contraintes

DUT contraintes

Et puis il y a eu aussi quelques contraintes. Retourner vivre chez ses parents à 30 ans n’est pas une chose aisée après plusieurs années d’indépendance, dont 2 à l’autre bout du monde. Autant dire qu’il y a un décalage dans les idées.

Et enfin quelques embûches rencontrées sur la route :

  • Voiture avec un problème de joint de culasse
  • Hypothyroïdie
  • Locataire qui quitte l’appartement
  • Pas de revenus, excepté l’ASS de pôle emploi (Environ 400 €)

Mon salut vient du fait que je suis retourné vivre dans le nid familial ce qui m’a évité des frais en alimentation et en logement.

Il n’empêche que même sans ça mes dépenses par mois s’élevés à plus de 750 € par mois : Essence, déjeuner, crédit de l’appartement, téléphone et assurances…

Donc une perte de 350€ tous les mois. Autant dire que ça fait un trou dans le budget et que j’ai été obligé de piocher dans mes économies.

Dans les difficultés rencontrées, on peut aussi ajouter le temps de trajet. Mon IUT se trouve à 1h de mon lieu de résidence, ce qui me fait passer deux heures par jours dans les transports.

Pour exemple, une journée type ressemblé à :

6h – Debout
8h- 17h30 en cours
18h30 – 21h30/22h Repas, révisions
00h – Dodo

Sois 6h de sommeil par nuit. C’est jouable, mais cumulé au stress et à mon hypothyroïdie (non soigné à l’époque), ça commence à devenir tendu.

Et pas seulement que pour moi, puisque j’ai vu plusieurs personnes de ma promotion craquer et finir en larme en milieu d’année ainsi que deux abandons.

Que du bonheur

DUT TC AS

Et finalement, ce fut une année riche ! En expérience, en connaissance, en rencontres. Et au bout du tunnel, la lumière : L’obtention de ce fameux DUT Techniques de Commercialisation.

J’ai vu mes craintes s’envoler, mon intégration se faire sans encombre malgré le nombre d’années qui me sépare des autres étudiants.

J’ai vu mon entourage respecter ma décision de reprendre mes études et m’encourager.

Cela a même donné l’envie à certains de reprendre les études !

Il n’y avait plus qu’à postuler dans les universités pour intégrer une Licence Pro Marketing Digital en alternance !

*Ce n’était pas une « vraie » VAE, mais juste un dossier à remplir pour valider mon niveau aux yeux de l’IUT. Les personnes pouvant accéder à cette formation doivent justifier d’un semestre en Bac+2 pour pouvoir y accéder, ce qui n’était pas mon cas.

Share:
Written by Yann
Je m’appel Yann ! J’ai vécu en Thaïlande pendant 18 mois où j’ai pu y faire une école de langue pendant 1 an pour apprendre les rudiments de la langue thaïe. J’ai depuis repris des études en France dans le secteur du digital dans le but de m’expatrier là-bas. Amoureux de l’Asie du Sud-Est, vous l’aurez compris, les thèmes tourneront autour de ma reprise d’étude, mon parcours professionnel et du dépaysement.