Visakha bucha - Le jour férié qui rend hommage à Bouddha

Le 10 mai 2017, les Thaïlandais vont commémorer la naissance, l’illumination et la mort de Bouddha : Visakha Bucha.

Le jour de Visakha Bucha est considéré comme étant le jour commémoratif le plus important du bouddhisme rendant hommage au Seigneur Bouddha.

C’est l’un des 3 jours saints qui rendent hommage à Bouddha avec le Makha Bucha et l’Ashara Bucha.

Histoire

Visakha bucha est l’abréviation de Visakapoonnameebucha, qui signifie « adoration du Seigneur Bouddha ». Les premières traces d’une apparition de cette cérémonie dates d’il y a environ 700 ans à l’époque du Royaume de Sukhothai.

Ce jour est l’occasion pour les Thaïlandais de commémorer 3 évènements importants qui ont eu lieu durant l’existence de Boudhha, le même jour à chaque fois, mais à des années différentes :

  1. Sa naissance ประสูติ
  2. L’illumination de Bouddha (ตรัสรู้) – Pendant qu’il était assis sous l’arbre de Bodhi, il trouva sa réponse et atteignit l’éveil spirituel à l’âge de 35 ans.
  3. Le Nirvana, la mort de Bouddha (ปรินิพพาน) – Selon la croyance Bouddhiste, Bouddha serait mort à l’âge de quatre-vingts ans en 543 avant JC prêt de Kushinagar en Inde (Il y a plus de 2500 ans). Son décès serait survenu lors de la pleine lune du sixième mois lunaire. Lors de cet évènement, il aurait réussi à atteindre le nirvana, se libérant ainsi du cycle éternel de la mort et de la réincarnation qui sont eux, réservées au commun des mortels.

Visakha Bucha - Blog ledeclic

Visakha Bucha, un jour férié

Le jour de la date de Visakha Bucha est fixé chaque année pendant la pleine lune du mois de mai en honneur à la mort de Bouddha.

En ce jour férié, les administrations, banques, école et ambassades sont fermées.

Célébration

Les  semaines qui précèdent le Visakha Bucha, les bouddhistes décorent l’extérieur de leur maison de drapeaux jaunes.

Le jour venu, les Thaïlandais se rendent très tôt aux temples et réalisent diverses actions pour rendre hommage au seigneur Bouddha :

  • Le dtàk bàat ตักบาตร: Les fidèles font des offrandes de nourriture aux moines.
  • Le fang tam ฟัง ธรรม : Un grand nombre de thaïlandais se rendent dans les temples pour écouter les enseignements du Dhamma.
  • Le tam bun ทำบุญ: Ils en profitent également pour se joindre aux célébrations, faire des dons et participer aux autres activités bouddhistes. Les reliques de Bouddha sont plongées dans un bain spécial et exposées au public.
  • Le bpòi nók bpòi bplaa ปล่อย นก ปล่อย ปลา : Symbole de liberté et pour se débarrasser du mauvais karma, ils relâchent dans l’eau ou dans les airs, des poissons ou des oiseaux.

A la nuit tombée, une procession aux flambeaux « Wien Tien » est organisée dans la plupart des temples du Royaume. Les Thaïlandais doivent marcher 3 fois autour du temple dans le sens des aiguilles d’une montre, avec bougies, encens et fleurs de lotus en mains avant d’aller les déposer sur l’autel (เดิน เวียนเทียน). Cette marche apporte prospérités et chance aux fidèles.

A certains endroits, des lanternes en papier et en bois sont également lâchées dans le ciel.

Restriction

Comme pour le Makha Bucha et l’Ashara Bucha, le jour du Visakha Bucha, les fidèles doivent respecter 3 préceptes :

  • Ne pas manger après le milieu de la journée.
  • Ne pas porter de couleurs vives, de bijoux ou de parfums.
  • Ne pas utiliser de lit ou de chaise trop confortables.

Ces trois règles viennent s’ajouter aux 5 grands fondements Bouddhistes qui eux, doivent être respectés toute l’année durant :

  • Ne pas tuer
  • Ne pas voler
  • Ne pas commettre d’adultère
  • Ne pas mentir
  • Ne pas se droguer

Par ailleurs, en ce jour saint, la vente d’alcool est interdite dans les bars, restaurant et les magasins dans tout le Royaume.

Pour en savoir plus, vous pouvez toujours jeter un oeil à la page wikipédia consacrée à cet événement.

Share:
Written by Yann
Je m’appel Yann ! J’ai vécu en Thaïlande pendant 18 mois où j’ai pu y faire une école de langue pendant 1 an pour apprendre les rudiments de la langue thaïe. J’ai depuis repris des études en France dans le secteur du digital dans le but de m’expatrier là-bas. Amoureux de l’Asie du Sud-Est, vous l’aurez compris, les thèmes tourneront autour de ma reprise d’étude, mon parcours professionnel et du dépaysement.